inewsma 31 octobre 2020

































 

Votre ratio « Feedback positif » / « Feedback négatif » est-il celui du succès ?


Ce ratio (de Losada) témoigne de notre équilibre « nombre de feedback(s) positif(s) pour un feedback négatif ». Selon Losada, les personnes dont le ratio se situe entre 2.9 et 11.6 sont les plus prospères. En milieu professionnel, les équipes les plus performantes présentent un ratio entre 3 et 6.
En conclusion, nos chances de succès professionnel augmentent lorsque nos feedbacks donnés se situent entre les « ronchons » ne voyant que les problèmes et les « mielleux » peu crédibles, soit entre 3 et 6 feedbacks positifs pour un négatif.
 
inesmaDans son principe, le feedback est un des outils d’augmentation de la performance les plus simples. Il est aussi utile à la grande qu’à la petite entreprise. Il est le poumon de l’entreprise performante. Une fois les risques de dérapage maîtrisés, le rendement en termes d’augmentation de la performance peut être excellent.
Une première mesure de diminution des risques est un cadre propice au feedback dans la manière informelle de collaborer de l’entreprise – la culture d’entreprise. Ce cadre établi, le feedback pourra également être intégré à la manière formelle de collaborer – l’organisation (par exemple mise en place d’évaluation 360°).
 
Trucs & Astuces
A titre personnel, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Voici une méthode simple menant à des résultats concrets pour solliciter le feedback.
Evoquez une situation concrète à votre collègue, supérieur ou collaborateur et, selon la méthode CCC (SKS Process), demandez-lui  « Que faut-il que je :
  • Commence à faire (Start)
  • Continue à faire (Keep)
  • Cesse de faire (Stop) »

COURS - Feedback : où, quand, comment ?

Mardi 11 novembre - 8h30-17h00 - Golf de la Gruyère, 1649 Pont-la-Ville


Plus d'informations

inesma

inesma propose des prestations liées au développement de compétences sociales (formation, coaching, conseil). inesma se distingue par une approche pratique basée sur la relation de cause à effet (individu – équipe – structure – marché) prenant systématiquement en compte:picture
  • Les valeurs du collaborateur - ses sources de motivation
  • La culture d'entreprise - sa manière informelle de collaborer
  • L'organisation interne - sa manière formelle de collaborer
  • L'orientation-client - ses attentes en terme de besoin

Plus d'informations
www.inesma.ch | Contact
(fréquence maximum 1 x trimestre)